De Wallon à Kojève
Lacan
Juan Pablo Lucchelli est psychiatre et psychanalyste à Paris. Membre de l'École de la Cause Freudienne et de l'Association Mondiale de Psychanalyse, il enseigne à l'Antenne Clinique de Genève. Docteur en psychanalyse, et en philosophie, il est l'auteur de nombreux articles de référence et conférences à l'étranger. Il a publié La Perversion (éditions Payot-Lausanne 2005), Le transfert, de Freud à Lacan ; Le malentendu des sexes et Métaphores de l'amour (Presses Universitaires de Rennes 2009, 2011 et 2012) ; Lacan avec et sans Lévi-Strauss (éditions Cécile Défaut 2014) ; il est également co-auteur d'un livre d'entretiens avec Jean-Claude Milner, Clartés de tout (éditions Verdier 2011).

Lacan

De Wallon à Kojève

Juan Pablo Lucchelli

 

Dans ce nouvel ouvrage, Juan Pablo Lucchelli explore les travaux initiaux de Lacan, bien avant sa rencontre avec ce que l'on nomme le structuralisme.

Si l'on situe communément le début de l'oeuvre de Lacan au début des années 50, suite à sa rencontre avec de l'œuvre de Lévi-Strauss, on méconnait souvent la période qui l'a précédée

Or, parmi les nombreuses références qui ont compté pour le jeune Lacan, les figures de Henri Wallon et d'Alexandre Kojève se révéleront décisives. Un travail d'analyse textuelle très précis des premiers écrits, et notamment de l'article « Les complexes familiaux », de 1938, permet de mettre ici au jour tout ce que Lacan doit à Wallon.

Kojève, quant à lui, est encore plus présent dans l'œuvre du psychanalyste : on sait combien il a marqué les jeunes années de Lacan, mais la découverte de quelques lettres inédites de Lacan à Kojève à la Bibliothèque nationale de France met en évidence l'omniprésence de ce dernier, même au-delà de la période structurale.

Ainsi, le travail d'analyse approfondi que Juan Pablo Lucchelli présente ici permet de dessiner la matrice d'une pensée qui va influencer Lacan dès le début de sa vie intellectuelle.

Dans la même veine, la découverte d'une citation précoce de Horkheimer jette des nouvelles lumières autant sur la notion de « déclin de l'imago paternelle » que sur le rapport de Lacan aux auteurs francfortois.

Le lecteur lira également avec bonheur un texte de 1936, resté inédit jusqu'à une date récente, que le philosophe devait écrire à quatre mains avec le psychanalyste.

 

ISBN: 978-2-8156-0032-3

 
 

 

ScjH

 

Editions Michèle      Collection Slgmund

http://www.editionsmichele.com

 

Œuvre de couverture et rabats intérieurs : «Le Banquet de Platon» d'Anselm Feuerbach (1829-1880) datée de 1871, huile sur toile. Seconde version du « Symposium », Galerie nationale de peinture, Berlin. Source : Wikipédia. photographie libre de droits.