4.48 Psychose Théatre de l'Aquarium à Vincennes

sarah Kane Aquarium

Autres critiques de l'auteur

Les caprices de Marianne. Théâtre de la Tempête Cartoucherie de Vincennes

Les caprices de Marianne A; de Musset

  « Les caprices de Marianne » portent bien mal leur nom, car il n’y a rien dans le comportement de Marianne qui justifie de nos jours de qualifier son comportement de capricieux bien au contraire. Mais venons-en à cette soirée. Convenons qu’au théâtre, il est mieux...

Lire la suite

Le fils de jean de Philippe Lioret

De Philippe Lioret   Mathieu, un jeune homme de 30 ans cadre commercial, séparé de sa compagne, reçoit un jour un appel du Canada. Un homme, qu’il ne connaît pas cherche à avoir son adresse pour lui adresser un paquet provenant, soi-disant de son père...

Lire la suite

l'Avenir

l'avenir

L’avenir   Pour comprendre le sens de ce film, il ne faut surtout pas manquer le prologue. À lui seul il donne au film toute son épaisseur et aussi sa gravité même si ce qui arrive à ce couple n’a rien que de très banal, en particulier aujourd’hui où les...

Lire la suite

Pages

sarah Kane Aquarium
4.48 Psychose est une pièce de théâtre de la dramaturge britannique Sarah Kane, montée pour la première fois à Londres le 23 juin 2000, près d'un an et demi après le suicide de son auteur. Elle est présentée par la troupe du Théatre de l’Aquarium à la Cartoucherie de Vincennes jusqu’au 21 février.

Le suicide de Sarah Kane, auteur reconnu depuis ses débuts, donne à posteriori de cette pièce une image qui me semble erronée. Elle dit dans le vrai de la vie de Sarah Kane, le triomphe final de la mort sur la vie alors que la pièce met en avant la lutte de ces deux forces contraires. Dans ce combat, la vie est d’autant plus présente, d’autant plus manifeste, qu’elle se heurte de plein fouet à un corps qui n’en veut pas. Comment dire alors ce combat sans merci avec cet Autre insaisissable , avec quels outils ? Comment faire de la pièce un hymne à la vie et non à la mort ?

C’est ce à quoi parviennent pourtant acteurs et metteurs en scènes de cette pièce magnifique. Le corps est présent sous toutes ses formes par la danse et le chant, la musique, la voix. Les corps, celui de l’actrice Sara Llorca et de l’acteur DeLaVallet Bidiefono s’ils sont parfois agités de soubressauts, de tremblements de soudains replis sur soi, sont aussi exaltés par la beauté des acteurs/danseurs. La voix venue du timbre magnifique de l’acteur et danseur noir DeLaVallet Bidiefono apaise par son chant qui résonne, la scène et la salle. La voix et le jeu de Sara Llorca expriment avec force la rage de vivre malgré la souffrance. Les deux musiciens en arrière plan de la scène emplissent l’atmosphère, soutiennent le jeu des acteurs, sans jamais que la musique paraisse décalée ou intrusive.

C’est au personnage du médecin d’incarner la limite rencontrée dans l’aide qu’il tente d’apporter, la rencontre qu’il cherche à susciter . Ses armes apparaissent dérisoires face à cet ennemi implacable et insaisissable. Ses drogues, simple litanie du désespoir, sont sans effets.

Cette défaite ouvre paradoxalement un espace d’émotions vraies qui marquent la limite de notre approche possible de l’autre plongé dans sa détresse et sa solitude.

Disons le à nouveau, si la vie n’a pas triomphé par l’écriture pour l’auteur Sarah kane, elle est bien présente pourtant sur la scène du théatre de l’Aquarium.

4.48 Psychose de Sarah Kane, mis en scène par Sara Llorca et Charles Vitez. 

Le spectacle se joue du 2 au 21 février au Théâtre de l'Aquarium - La Cartoucherie, Paris 12ème. (Du mardi au samedi à 19h, le dimanche à 17h.)

Nous organisons deux rencontres "Théâtre et Psychanalyse" à l'issue des représentations suivantes : 

> Samedi 6 février : Rencontre en partenariat avec L'Envers de Paris

avec Sara Llorca, François Leguil psychanalyste, membre de l’École de la Cause Freudienne, Philippe Benichou psychanalyste, membre de l'ECF et Christiane Page, professeur des Universités en études théâtrales. 

> Samedi 13 février : Rencontre en partenariat avec la Société de Psychanalyse Freudienne.

avec Sara Llorca et trois membres de la SPF, Isabelle Alfandary, psychanalyste et professeur de littérature américaine ; Sophie Delaporte, psychiatre, pédopsychiatre et psychanalyste et Jean-François Solal, psychiatre honoraire des Hôpitaux, pédopsychiatre et psychanalyste. 

tarif préférentiel

> Tarif privilégié : 15€ au lieu de 22€ en réservant avec le code PSY par téléphone au 01 43 74 99 61 ou bien directement en ligne en cliquant sur le lien suivant : http://www.forumsirius.fr/orion/aquarium.phtml?offre= 

Toutes les informations : http://www.theatredelaquarium.net/4-48-PSYCHOSE#&panel1-2

crédit photo " © Adrien Berthet

à lire également un article publié dans la revue Savoirs et Clinique sur la pièce de Sarah Kane et accessible sur :

https://www.cairn.info/revue-savoirs-et-cliniques-2004-2-page-19.htm