La douleur
La douleur. Film d'Emmanuel Finkiel Quand je suis sortie de La douleur, je me suis dit que c’était un film formidable. Ce n’est pas la douleur qui est formidable, bien sûr, c’est l’attente, la mise en scène de l’attente de quelqu’un qui, quoi qu’il en soit, ne reviendra pas, même s’il revient. Car en définitive il n’a fait que se prêter, il n’a fait qu’incarner le personnage de l’attente dans un contexte éminemment précaire, dangereux où il faut tout donner de soi en réservant l’essentiel par-devers soi. Il m’a semblé avoir déjà vécu une situation à certains égards comparable, quand je...
Anticiper, prévenir, traiter, accompagner.

Sous la direction de:

Parents, comment vivre une guérison
Médecine et psychanalyse 12e colloque

Sous la direction de:

11e colloque Psychanalyse et Médecine

Sous la direction de:

Enjeux contemporains

Sous la direction de:

Pages