Anonymat

Autres articles de l'auteur

On vote dans les librairies

Chers amis, On vote dans les librairies : à Perpignan à la Librairie...

Lire la suite

Face à la foule, aux images, aux réseaux dits sociaux.

Gilets Jaunes

Face à la foule, aux images, aux réseaux dits sociaux.   Ce qui est manifeste dans une foule, c’est qu’elle est à la fois unie et qu’elle ne pense pas. Elle réagit dans un mouvement à la fois effrayant, émouvant et même envoûtant. Pour avoir il y a un demi-...

Lire la suite

Mai 1968 : Et les psychanalystes dans tout ça ?

De Gaulle en Patron de médecine

Mai 1968 : Et les psychanalystes dans tout ça ? Le cinquantenaire de Mai 1968 dont...

Lire la suite

Pages

Anonymat

 

Il n’a échappé à personne que suite au vote d’une nouvelle loi, tous les sites « web » demandent désormais une autorisation pour l’utilisation de « cookies ». Il n’est d’ailleurs pas facile de se repérer dans les choix qui nous sont proposés. Pour ma part j’hésite à chaque fois car les choix proposés ne sont pas toujours très clairs et j’ignore si en refusant tout on pourra quand même avoir l’information que l’on souhaite obtenir du site en question. En conséquence, peut-être vous êtes-vous demandé pourquoi la question ne vous est pas posée sur oedipe. Sommes-nous hors la loi ? Pas du tout, simplement j’ai écarté l’usage des cookies car je ne fais pas du marketing ; Peut-être ai-je tort mais enfin c’est un choix que j’assume.

 

De même se pose aujourd’hui au parlement la question de l’anonymat. La aussi j’ai pris clairement position. Pas de pseudonyme sur oedipe chacun assume sa parole et dit d’où il parle. C’est tout de même quelque chose de fondamental et l’exercice de la psychanalyse ne peut me semble-t-il que le valider

 

Laurent Le Vaguerèse