Anonymat

Autres articles de l'auteur

J-P Le Brun et J-L Renchon: "Où va la famille" Par L Le Vaguerèse

famille

Jean-Pierre Lebrun et  Jean-Louis Renchon « Où va la famille? » Droit et Psychanalyse     Ce n’est pas la première fois ni sans doute la dernière que la psychanalyse confronte ses réflexions avec celles issues d’une autre discipline ici le...

Lire la suite

Édito : "Une tragédie"

Une tragédie

À propos d’une tragédie, quelques mots.   Je suis habituellement assez peu concerné par ce qu’il faut bien appeler un fait divers. Au décours d’une vie, il n’est pas rare d’entendre parler de tel ou tel évènement qui affecte tragiquement, un...

Lire la suite

Édito : « La psychanalyse ? Il y a d’autres approches possibles vous savez, ce n’est pas la seule »

« La psychanalyse ? Il y a d’autres approches possibles vous savez, ce n’est pas la seule »   Parfois, la redite par des interlocuteurs différents, à peu près dans les mêmes termes, d’une question ou en l’occurrence d’une affirmation, conduit à s’interroger....

Lire la suite

Pages

Anonymat

 

Il n’a échappé à personne que suite au vote d’une nouvelle loi, tous les sites « web » demandent désormais une autorisation pour l’utilisation de « cookies ». Il n’est d’ailleurs pas facile de se repérer dans les choix qui nous sont proposés. Pour ma part j’hésite à chaque fois car les choix proposés ne sont pas toujours très clairs et j’ignore si en refusant tout on pourra quand même avoir l’information que l’on souhaite obtenir du site en question. En conséquence, peut-être vous êtes-vous demandé pourquoi la question ne vous est pas posée sur oedipe. Sommes-nous hors la loi ? Pas du tout, simplement j’ai écarté l’usage des cookies car je ne fais pas du marketing ; Peut-être ai-je tort mais enfin c’est un choix que j’assume.

 

De même se pose aujourd’hui au parlement la question de l’anonymat. La aussi j’ai pris clairement position. Pas de pseudonyme sur oedipe chacun assume sa parole et dit d’où il parle. C’est tout de même quelque chose de fondamental et l’exercice de la psychanalyse ne peut me semble-t-il que le valider

 

Laurent Le Vaguerèse